Korn - The Paradigm Shift

 

KORN

THE PARADIGM SHIFT

 

 

 

 

 

 

Korn est de retour avec son 11ème album The Paradigm Shift, le premier depuis le retour de Brian « Head » Welch au sein du combo de Bakersfield depuis le médiocre Take A Look In The Mirror (2003). On aurait pu s’attendre à un album nostalgique donnant dans la veine des 2 (ou 4) premiers mais cela aurait été bien mal connaitre Korn qui a toujours affiché son désir d’aller de l’avant et qui a toujours plus ou moins respecté cette promesse. Et c’est bien le cas ici, car si Head est de retour, ce disque profite des expérimentations électroniques acquises sur l’opus dubstep The Path Of Totality (2011) tout en voyant bien évidemment les guitares, la basse et la batterie reprendre une place prépondérante dans le son des californiens. Presque comme une compensation d’ailleurs ou comme pour mieux accueillir le retour de Head, les guitares occupent littéralement la première place dans le mixage de ce disque au son à la fois tranchant et très  clair. Un son un peu synthétique aussi, mais on parle ici de Korn et pas de The Allman Brothers Band, donc pas de quoi hurler au loup surtout que quelques ingrédients et boucles  électroniques sont toujours de la partie en complément des riffs de guitare et autre rythmiques bétonnées de Ray Luzier. Si Jonathan Davis avait été excellent sur tous les refrains de The Path Of Totality, le chanteur déçoit un petit peu sur The Paradigm Shift avec une prestation plus en roue libre. Mais les compositions très directes et concises (peut-être l’album de Korn qui va le plus droit à l’essentiel) articulées autour des riffs de Munky et Head n’en demeurent pas moins des plus efficaces. The Paradigm Shift est également un disque de Korn assez homogène dans sa qualité là où le groupe nous habituait souvent à livrer au maximum 3 ou 4 titres mémorables et beaucoup de remplissage ces dernières années. Ce n’est pas le cas cette fois car si « Love & Meth », « Prey For Me » et l’ovni de ce disque « Never Never » (le seul titre quasi-intégralement électronique qui aurait pu avoir sa place sur The Path of Totality) se font remarquer et sortent du lot, on ne peut pas vraiment dire que les missives soniques « What We Do », « Paranoid And Aroused », « Mass Hysteria » ou l’hybride metal/electro « Spike In My Veins » n’ont grand-chose à leur envier. The Paradigm Shift sans être un grand album, propose une écoute des plus sympathiques et s’impose comme l’album de Korn le plus homogène dans sa qualité depuis Issues (1999).      

Genre :
Metal alternatif

Sortie :
07/10/2013

Label :
Caroline

Produit par :
Don Gilmore

Line-up :
Jonathan Davis - chant
Munky - guitare
Head - guitare
Fieldy - basse
Ray Luzier - batterie

Tracklisting :
01-Prey For Me
02-Love & Meth
03-What We Do
04-Spike In My Veins
05-Mass Hysteria
06-Paranoid And Aroused
07-Never Never
08-Punishment Time
09-Lullaby For A Sadist
10-Victimized
11-It's All Wrong
close
_/_

_/_