Vista Chino - Peace

 

VISTA CHINO

PEACE

 

 

 

 

 

 

Vista Chino, habituez-vous à ce nom, car derrière ce patronyme un peu bizarre (il s’agit en fait du nom d’une rue située dans le désert californien d’où viennent John Garcia et Brant Bjork) se cache en fait l’incarnation de Kyuss Lives ! elle-même une version de Kyuss sans un Josh Homme (Queens Of The Stone Age) plus occupé à trainer ses ex-compères en justice afin de faire disparaitre le mot Kyuss du nom du groupe. Ce dernier remplacé à merveille par un Bruno Feverey parvenant l’exploit d’émuler son jeu très spécial dans Kyuss en concert ne manquait pas vraiment en live. En revanche, on attendait beaucoup plus Garcia, Bjork et Fevery au tournant sur album même si d’emblée, le fait que Brant Bjork composait également beaucoup à l’époque de Kyuss pouvait nous mettre sur la voie. Car Peace, le premier album de Vista Chino donc, a résolument la patte de Brant Bjork niveau composition et s’inscrit évidemment très clairement dans le style des albums de Kyuss (il faut dire que Nick Oliveri tient également la basse sur la quasi-intégralité de l’album, ce qui fait tout de même 3 membres du quatuor culte sur la galette). De la production, au chant de Garcia, la batterie de Bjork et le son très caractéristique de la guitare et de la basse, tout ici est fait pour vous rappeler au bon souvenir de Kyuss et s’inscrire dans sa continuité. Pour autant, inutile de vous attendre à ce que Peace vienne chatouiller les illustres 3 derniers albums de Kyuss, vous risquerez d’être déçus. Surtout que l’entame du disque peut se montrer décourageante avec des « Dargona Dragona » et « Sweet Remain » certes fidèles au style, mais aussi très anecdotiques et génériques. Pourtant, après ce départ moyen, Peace s’élève d’un niveau et à partir de ce « As You Wish » à la structure rythmique originale et sur lequel Mike Dean (Corrosion Of Conformity) tient la basse, il n’y a ici que du bon ! Que ce soit avec les efficaces et sympathiques « Barcelonian » et « Adara » ou bien avec l’épique « Planets 1 & 2 » dominé par un riff à la « Green Machine », l’instrumental trippant « Mas Vino », la transe de ce « Dark And Lovely » qui tourne en boucle sur un riff agrémenté à l’envie de solos psychédéliques et le final sur un « Acidize…The Gambling Moose » long de 13 très bonnes minutes et bigarré à souhait, Peace finit donc par s’imposer comme un chouette album, même si encore une fois, il vaut mieux éviter de le comparer à ceux de Kyuss. Un disque bien agréable au final !

Genre :
Stoner

Sortie :
02/09/2013

Label :
Napalm Records

Line-up :
John Garcia - chant
Bruno Fevery - guitare
Brant Bjork - batterie, basse
Nick Oliveri - basse
Mike Dean - basse sur "As You Wish"

Tracklisting :
01-Good Morning Wasteland
02-Dargona Dragona
03-Sweet Remain
04-As You Wish
05-Planets 1&2
06-Adara
07-Mas Vino
08-Dark And Lovely
09-Barcelonian
10-Acidize...The Gambling Moose
close
_/_

_/_