Eyehategod - Milan - 28/07/12

 

EYEHATEGOD

28 JUILLET 2012

MILAN - LOFI

 

 

 

 

 

 

 



Elle est loin l’époque où Eyehategod se faisait rarissime en Europe ! En effet, depuis le passage du combo de New Orleans au Hellfest 2009, le vieux continent a été gratifié (ou égratigné !) par une tournée chaque année. Si en 2010 et 2011 Eyehategod s’était produit à Paris, la capitale n’est cette fois pas prévue au programme (au grand désarroi du groupe qui souhaitait non seulement jouer à Paris mais aussi y passer un jour de repos), votre serviteur prend donc l’avion pour Milan afin de prendre la température sur cette tournée intitulée « Europe Is The New Vietnam ». Le lo-fi est un club situé dans la banlieue milanaise, non loin de l’aéroport de Linate, et son atmosphère décontractée (sympa la cour extérieure) ainsi que ses environs bien glauques collent à merveille avec le mix doom/hardcore/blues cradingue d’Eyehategod. C’est aux alentours de minuit que le quintet arrive sur les planches, tandis que le public italien motivé scande à l’unisson « Eyehategod »…ce à quoi répondent les musiciens des « Why ? » assez drôles et Mike IX Williams de se fendre d’un petit discours avant que la moindre note ne soit balancée : « vous pouvez le détester si vous voulez, il n’existe pas de toute manière, mais vous pouvez toujours le détester ! ». Première surprise, après le festival habituel de larsens, c’est le nouveau titre catchy « New Orleans Is The New Vietnam », déjà très connu des fans par ses nombreuses versions live sur Youtube et accueilli tel un classique, qui ouvre ce set plus équilibré qu’à l’accoutumée, même si c’est comme toujours Take As Needed For Pain (1993) qui se taille la part du lion, avec sur le début du set pas mal de classiques enchainés tels que « White Nigger », « 30$ Bag » et « Sisterfucker ». Les très entrainants « Story Of The Eye », « Jackass In The Will Of God » et « Dixie Whiskey » complètent cette entame balancée sur les chapeaux de roue avec un groupe en feu et un public bien sauvage ! Après telle débauche d’énergie sans temps mort dans une salle à la chaleur écrasante, le groupe frise l’évanouissement et Joey Lacaze fait signe à ses camarades de ralentir la cadence. Il faut dire que Jimmy Bower ressemble déjà à une éponge tant il se démène à la guitare et headbangue sans relâche et ce « Masters Of Legalized Confusion » accorde donc une respiration partielle à Eyehategod. « Blank » continue dans ce tempo plus lourd et moins enlevé mais on rebooste vite le propos avec « Lack Of Almost Everything » et le dynamique « Run It Into The Ground », une des meilleures cartouches du premier opus In The Name Of Suffering (1992). Réjouissance personnelle, lorsque l’autre nouveau titre de la soirée « Medecine Noose » est dédié à votre serviteur, mais nous soulignerons surtout un titre assez novateur pour Eyehategod, même si la patte est bien reconnaissable. En tout cas, ces 2 nouveautés laissent augurer du meilleur pour le très attendu prochain album, qui devrait tout de même pointer le bout de son nez avant la prochaine décennie ! En fin de set, on est surpris d’entendre les très rares « Man Is Too Ignorant To Exist » et « Blood Money », mais voici de bien belles surprises ! Les fans italiens sont déchainés tout au long de cette soirée, avec certains spectateurs des premiers rangs parfois à la limite de la bonne conduite (on ne va pas jouer à la mijorée non plus, on est à un concert d’EHG après tout !), et nombre d’entre eux envahissent la scène sur l’ultime « Methamphetamine » extrait de Dopesick (1996) et entourent le groupe tels ses disciples. Un final assez intriguant et spécial pour un concert brut, violent et abrasif ! Espérons maintenant qu’Eyehategod passera par Paris l’année prochaine avec on l’espère un nouvel album sous le coude !


Setlist EYEHATEGOD :
01-New Orleans Is The New Vietnam
02-Story Of The Eye
03-Jackass In The Will Of God
04-White Nigger
05-30$ Bag
06-Sisterfucker
07-Dixie Whiskey
08-Masters Of Legalized Confusion
09-Blank
10-Lack Of Almost Everything
11-Run It Into The Ground
12-Medecine Noose
13-Left To Starve
14-Take As Needed For Pain
15-Serving Time In The Middle Of Nowhere
16-Man Is Too Ignorant To Exist
17-Blood Money
18-Methamphetamine

close
_/_

_/_