Valient Thorr - Valient Himself

 

VALIENT THORR

INTERVIEW AVEC VALIENT HIMSELF

31 MAI 2013 PAR EMAIL

 

 

 

 

Valient Thorr est une formation de Caroline Du Nord qui allie avec brio fun, déconne et énergie mais qui sait également faire preuve de  maturité comme le prouve la qualité de composition de son 6ème album Our Own Masters. Entretien avec le chanteur loufoque Valient Himself !

Tout d’abord, d’où vient ce nom Valient Thorr et le fait que vous utilisiez presque tous Thorr comme nom de famille dans vos pseudos ?

Valient Himself (chant) : Thorr est un nom de famille tout à fait commun et très répandu sur la planète Venus. A l’époque où les premiers vénusiens ont découvert la Terre, les terriens les ont considérés comme des dieux. Il faut dire qu’ils n’avaient jamais vu auparavant un vaisseau spatial débarquer tout droit du ciel et c’est ainsi que la mythologie autour du dieu du tonnerre Thor est apparue, à cause de ce nom de famille, alors que Thor n’était en fait qu’un mec banal venu sur Terre pour vérifier quelques trucs à la manière d’un mec qui vient faire des relevés de consommation d’électricité ou d’eau. Ces mecs, c’était nous ! Sinon il y a un autre sens en mettant les majuscules de cette façon : vALIENt thoRR = Alien Rock n’Roll (ndlr : quelle entrée en matière !).

C’est déjà votre 6ème album en seulement 10 ans. Vous êtes du genre prolifique. Quand trouvez-vous le temps d’écrire autant de musique entre les tournées ?

Effectivement nous sommes occupés à mort depuis un bon bout de temps. En 10 ans nous avons seulement pris un break très agréable de 6 mois pour nous occuper de nos bébés, nos femmes, petites amies, chatons et autres chiots. Mais nous avons aussi profité de cette pause pour écrire ce nouvel album et il est probable que cette situation a joué une influence dessus. Je suis persuadé que les gens sont influencés par leurs habitudes, leurs croyances et leurs désirs et je suis donc certain que cela s’en ressent ici. Nous avons toujours souhaité rester actuels et pertinents car je pense que si tu fais toujours la même chose, et si tu n’as plus rien de nouveau à dire, plus personne ne voudra t’écouter. Puis cette attitude nous permet d’apprendre constamment et il y a encore beaucoup de choses qu’il nous reste à accomplir.

Ce nouvel album s’intitule Our Own Masters et il est clair que Valient Thorr ne semble suivre aucune règle en musique. Est-ce la raison pour appeler ce disque ainsi ?

J’imagine que l’on peut voir les choses ainsi ! ahah ! Le but de notre musique est avant toute chose de répandre des émotions positives. Avec un peu de chance, ces émotions atteignent les gens et leur permettent de passer un bon moment lorsqu’ils nous écoutent et cela se retranscrit peut être dans leur vie. Je suis sûr que nos fans ressentent ça en tout cas. Si on te dirige toute ta vie et que tu gardes la tête basse, alors tu vas manquer des choses, le titre Our Own Masters (nos propres maitres ou ni dieu ni maitre) peut être un leitmotiv pour les gens qui se sentent contraints voir même serviles envers quelque chose de négatif avec lequel ils ne veulent rien avoir à faire. Peut-être qu’ils trouveront alors le moyen de devenir maitres de leur destin.

Our Own Masters possède une sacrée dose d’énergie et une atmosphère très live. Capturer un son aussi vivant en studio ne doit pas être si facile n’est-ce pas ?

Il s’est toujours dit à notre sujet au fil des années que nous sommes meilleurs en concert qu’en album. On nous dit souvent que nous sommes un groupe live avant tout. Ce constat est certainement tout à fait vrai concernant nos premiers albums, mais en y réfléchissant bien, je trouve que cela n’est plus vraiment vrai aujourd’hui et je n’aimerai pas que cette réputation de groupe live desserve ce nouvel album, celui d’avant et ceux qui vont suivre. Bien qu’il y ait cette atmosphère live, notre intention n’a jamais été de créer un disque qui sonne comme nous sonnons sur scène…ou en tout cas ce n’est pas valable pour toutes les chansons, car ça l’est sans doute pour certaines. A vrai dire, nous n’avons encore à ce jour pas jouer le moindre titre de cet album en concert donc nous ne savons même pas comment ils vont fonctionner sur scène ! Nous étions surtout concentrés sur la qualité de notre composition et sur le fait de nous pousser vers de nouvelles directions. Il y a à la fois sur Our Own Masters des territoires bien connus de notre part et d’autres complètement nouveaux et je trouve cela très excitant !  

Une autre chose difficile à accomplir : digérer toutes les influences diverses que vous avez avec du metal, punk, stoner, hard-rock, blues etc. Our Own Masters sonne malgré tout comme un disque très cohérent alors que bien souvent trop de diversité peut nuire à la cohérence d’un album. Quel est votre secret ?

Je pense que le mélange d’âme et de rock n’roll que nous avons depuis nos débuts et qui nous a permis de créer notre propre son commence à s’améliorer de plus en plus en même temps que nous apprenons à enfin écrire des chansons ! ahahah ! Nous avons tous des influences différentes et je pense que le fait de ne pas avoir peur de toute les laisser transparaitre et nous guider tout en rester chacun en phase avec notre vision personnelle est ce qui a construit notre identité. Peu importe depuis combien de temps je n’ai pas écouté notre musique, dès que j’y reviens, j’y entends un son caractéristique de Valient Thorr impossible à catégoriser. Cela vient peut-être du fait que nous n’essayons pas de sonner comme quelque chose en particulier mais que nous sommes restés essentiellement les mêmes musiciens à jouer nos chansons et que nous sommes toujours en train d’apprendre ! ahah !

En parlant de tout ça, je me demande comment un titre lambda de Valient Thorr voit habituellement le jour ?

Nous contribuons tous à l’écriture et nous avons l’impression qu’il en a toujours été ainsi même s’il y a toujours des nouveaux éléments qui peuvent jouer un facteur. Il est certain que notre façon de faire à considérablement évolué au fil des années. Dans le cas précis de Our Own Masters, chaque membre du groupe a écrit des paroles. Certains d’entre nous ont même parfois écrit des chansons entières qui avaient seulement besoin d’un petit truc en plus. Parfois un mec écrivait une partie avec un instrument qu’il ne maitrisait pas vraiment. En tout cas il s’agit clairement de notre disque le plus cohérent et le plus solide parce que nous l’avons abordé comme une véritable unité soudée. C’est celui qui représente le mieux le groupe dans son ensemble.

Valient Thorr est un groupe fun voulant propager des émotions positives, mais vous savez tout de même être sérieux parfois, un titre comme « Crowdpleaser » semblant parler de politique n’est-ce pas ?

En effet, il y a parfois des éléments politiques cachés dans nos textes et parfois ils sont carrément à la surface. Ces chansons traitent pour la plupart de plusieurs sujets en même temps. Si tu t’attardes sur les paroles de « Crowdpleaser » (quelqu’un qui satisfait son public, un démagogue), il est clair que cela parle d’un politicien cherchant à se faire élire mais cela peut aussi évoquer la direction d’une compagnie cherchant à te vendre leurs idées. Il y a encore un autre sens. Il s’agit du titre du disque se rapprochant le plus d’une veine hard rock à la Motorhead et conscient que cela allait plaire à notre public, c’est amusant d’intituler cette chanson « Crowdpleaser ». Mais effectivement, l’homme d’affaire et le politicien sont aussi là pour dire à leur public ce qu’ils veulent entendre. C’est un bon exemple pour montrer qu’il y a toujours plusieurs sens à nos chansons.  

La chanson « Cerberus » semble parler d’un personnage du même nom. Quelle est l’histoire de ce titre ?

Je ne veux pas parler pour tout le monde car comme je viens de le dire, nos chansons ont plusieurs significations et celle-ci ne déroge pas à la règle. Ma voix chante à propos de Cerberus, un chien de chasse à 3 têtes venu de l’enfer et qui garde justement les portes de l’enfer sur la rivière Styx. Il est tourmenté et il est possible que son maitre le soit aussi vu que je chante : « Cerberus, don’t bite the hand that feeds ya » (littéralement : Cerberus, ne mort pas la main qui te nourrit, une expression qui signifie de ne pas maltraiter quelqu’un dont tu dépends). Quant à Eidan Thorr, il raconte l’histoire d’une dispute lorsqu’il a écrit le texte : « for the last time, you have crossed the line » (c’est la dernière fois que tu es allé trop loin). Si tu écoutes plusieurs fois cette chanson, tu vas finir par te faire plusieurs scénarios différents. C’est un peu comme une peinture. L’interprétation va être différente selon les personnes et si jamais je te raconte maintenant l’intégralité de l’histoire, cela va empêcher les autres de faire des suppositions…et ce ne serait plus vraiment drôle !

« Immaculate Consumption » est une expression amusante. Qu’entends-tu par « consommation immaculée » ?

C’est Sadat Thorr qui a trouvé cette expression. Encore une signification multiple pour ce titre qui traite des sans-abris, de compassion et du fait d’être poussé de la compassion à l’indifférence. C’est une réflexion sur l’était actuel économique de nombreux pays du monde et sur comment les choses en sont arrivées là et comment les gens ont réagis avant, pendant et après de s’apercevoir vraiment de la gravité de la situation. Saupoudre en plus un peu de cupidité et de luxure et je pense que tu peux imaginer le tableau.    

Valient Thorr est vraiment très bon sur scène comme nous l’évoquions plus tôt. En toute franchise, lorsque je vous ai découvert en première partie de Mastodon il y a quelques années sur Paris, je trouve que vous leur avez volé la vedette ! Une tournée européenne dans les tuyaux ?

Oui, 2 tournées d’ailleurs ! Nous faisons une tournée européenne cet été qui se termine d’ailleurs à Lyon et je pense qu’il est encore possible que de nouvelles dates apparaissent d’ici là. Ensuite nous reviendrons en Europe au mois de novembre si tout se passe bien, il y aura donc d’autres concerts à l’horizon. J’espère en tout cas que tout le monde aimera Our Own Masters ! Merci beaucoup !  


close
_/_

_/_