Corrosion Of Conformity - IX

 

CORROSION OF CONFORMITY

IX

 

 

 

 

 

 

IX est comme son nom l’indique le 9ème opus d’un Corrosion Of Conformity dont le premier album est sorti il y a 30 ans ! Cela fait peu me direz-vous, mais il faut dire que C.O.C a connu plusieurs vies et plusieurs line-up qui vont avec. Dans la continuité du précédant disque éponyme paru il y a 2 ans, IX a été mis en boite par la formation en trio avec les 3 membres fondateurs que sont Reed Mullin, Woodroe Weatherman et Mike Dean. Suffisamment rare pour être souligné, la continuité musicale qui lie les 2 derniers albums, là où C.O.C a souvent pris l’habitude dans le passé de faire des choses assez différentes d’un disque à un autre. IX débute presque timidement, avec un « Brand New Sleep » doté d’une intro lourde et d’un bon riff frénétique sur son final, mais qui malgré cela ne casse pas des baraques non plus d’entrée de jeu à cause d’un petit je ne sais quoi qui vient manquer. « Elphyn » poursuit dans cet élan sympathique mais pas tonitruant, tandis que le plus punk/hardcore « Denmark Vasey » chanté par Reed Mullin nous réveille davantage en tenant le rôle qu’occupait « Leeches » sur l’album précédant. Mais comme ce dernier, c’est finalement le milieu de l’album qui se montre le plus convaincant et il faut donc attendre l’excellent « The Nectar » avant d’avoir une véritable banane ! Alternance de tempos, batterie alambiquée, basse fine et guitare toujours très classe, voilà l’essence même représentant ce que ces 3 là peuvent offrir de mieux ! Après un court interlude, c’est désormais l’imparable « On Your Way » qui enfonce le clou, toujours avec les mêmes qualités, et les très bons « Trucker » et « The Hanged Man » d’achever cette partie centrale qui propose tout simplement les 4 meilleurs titres de IX à la suite ! Egalement chanté par Reed Mullin, « Tarquinius Superbus » surprend par son caractère parfois incongru et imprévisible mais s’impose lui aussi comme une des meilleures cartouches de ce disque. IX est au final un album où il y a à boire et à manger, du très bon comme du plus anecdotique, et ce dernier devrait globalement satisfaire ceux qui avaient apprécié l’album éponyme, et laisser de marbre ceux qui n’arrivent pas à rentrer dedans en attendant un éventuel retour au bercail de Pepper Keenan. Un album bien sympathique quoiqu’il en soit !      

Genre :
Metal/hardcore/stoner

Sortie :
23/06/2014

Label :
Candlelight

Produit par :
Corrosion Of Conformity & John Custer

Line-up :
Mike Dean - chant, basse
Woodroe Weatherman - guitare
Reed Mullin - batterie, chant

Tracklisting :
01-Brand New Sleep
02-Elphyn
03-Denmark Vesey
04-The Nectar
05-Interlude
06-On Your Way
07-Trucker
08-The Hanged Man
09-Tarquinius Superbus
10-Who You Need To Blame ?
11-The Nectar Revised
close
_/_

_/_