Philip H.Anselmo & The Illegals - Walk Through Exits Only

 

PHILIP H.ANSELMO & THE ILLEGALS

WALK THROUGH EXITS ONLY

 

 

 

 

 

 

Doit-on encore présenter Philip Anselmo ? Chanteur et frontman de Pantera et Down, chanteur ou guitariste des projets parallèles Superjoint Ritual, Christ Inversion, Arson Anthem et encore plein d’autres, le musicien versatile aussi amateur de classic-rock que de black metal s’autorise enfin une réelle escapade solo ! Eloigné de sa facette la plus agressive depuis un bon moment par un Down beaucoup plus bluesy et principalement influencé par Black Sabbath, Trouble  et Witchfinder General, Anselmo s’attaque sur ce premier opus solo Walk Through Exits Only à un metal résolument extrême ! Son objectif ici était de proposer un album au son pur, loin des productions trop lisses et formatés étant légion dans le metal extrême d’aujourd’hui, et au point de vue du style, il s’agissait de proposer quelque chose d’extrême sans pour autant donner dans les codes du death metal et du black metal. Phil Anselmo est parvenu à ses fins, le disque étant aussi abrasif et violent qu’impossible à catégoriser dans les 2 sous-genres précités. Afin de mettre en exécution ses compositions alambiquées, aux signatures rythmiques folles et à l’intensité débridée, Anselmo s’est entouré des Illegals, un groupe mené par son vieux pote Marzi Montazeri et le très jeune Joey Gonzalez (Warbeast). Marzi est un excellent guitariste très complet capable de livrer aussi bien des riffs et solos déments que des soundscapes planantes (et inquiétantes !) tandis que Joey est un batteur très technique et en devenir, n’étant âgé que de 23 ans (oui, il est né à la sortie de Cowboys From Hell en 1990 !). Anselmo propose un disque dont le déroulement est fluide grâce à une durée idéale (8 titres) mais qui demandera tout de même un bon paquet d’écoutes avant de se révéler pleinement, le bougre s’étant fait plaisir et ayant proposé des chansons pour le moins complexes ! D’un niveau purement vocal, ne cherchez pas la moindre trace de chant et de vocalises aux mélodies profondes, Phil garde ça pour Down et se consacre uniquement à son autre arme : le cri ! Walk Through Exits Only débute en force avec un « Batallion Of Zero » à la dimension de futur hymne en concert et qui allie vocalises hurlées façon slogan avec des riffs sacrément massifs tout en affichant une dimension punk sur le riff principal sur lequel on reconnait vraiment très bien la patte d’Anselmo. Même constat dans le titre suivant, sans doute un des meilleurs, avec ce « Betrayed » éprouvant tant il est rythmiquement compliqué et dont les riffs vicieux semblent faire le pont entre Christ Inversion, Arson Anthem et Superjoint Ritual tout en y ajoutant une saveur nouvelle. Un titre qui devrait faire un malheur en concert, mais sur lequel on souhaite bien du courage aux Illegals ! Le titre éponyme est peut-être le plus intense et le plus agressif, débutant sans répit par un riff balancé avec un sacré sentiment d’urgence et finissant par une partie ultra heavy où Anselmo éructe ses textes sur fond de marteau-piqueur ! Histoire de rebooster le tout, « Bedroom Destroyer » et son style plus thrashy et frénétique vient insuffler de la dynamique et se révèle au passage comme une des meilleures cartouches de l’opus tandis que ce qui semble presque être sa suite, « Bedridden » martèle à tout va dans un format plus concis ! Le disque se termine par le très costaud et rageur « Irrelevant Walls And Computer Screens » qui aboutit sur une ultime soundscape de Marzi, sombre et menaçante au possible et semblant aboutir sur une suite, que l’on imagine probable ! Walk Through Exits Only ne plairait sans doute pas à tout le monde et même pas à tous les fans d’Anselmo, mais ce dernier s’est littéralement fait plaisir ici et fera également plaisir à une large partie de son auditoire, content de retrouver la facette la plus extrême d’un bonhomme qui parvient toujours à rester novateur et pertinent dans sa musique à l’âge de 45 ans !   
 

Genre :
Metal extrême

Sortie :
19/07/2013

Label :
Housecore Records/Season Of Mist

Produit par :
Phil Anselmo & Mike Thompson

Mixé par :
Mike Thompson

Line-up :
Philip H.Anselmo - chant
Marzi Montazeri - guitare
Bennet Bartley - basse
Joey Gonzalez - batterie

Tracklisting :
01-Music Media Is My Whore
02-Batallion Of Zero
03-Betrayed
04-Usurper Bastard's Rant
05-Walk Through Exits Only
06-Bedroom Destroyer
07-Bedridden
08-Irrelevant Walls And Computer Screens
close
_/_

_/_